Our Blog

Comment contrôler le plagiat ?

Voler l’idée ou le travail d’autrui sans autorisation et/ou attribution appropriée est considéré comme du plagiat. Cela comprend spécifiquement la copie de grandes parties ou l’intégralité du travail de quelqu’un d’autre tout en prétendant qu’il s’agit de son propre travail.

Le plagiat, c’est quoi ?

Le plagiat inclut les cas où les idées ou les mots d’autres écrivains ou rédacteurs sont utilisés intentionnellement sans créditer la source. Même en utilisant accidentellement les idées ou les mots de quelqu’un d’autre sans citation appropriée, en raison de la négligence, tombe sous cette définition puisque votre travail essaie de faire passer le travail d’un autre comme le vôtre.

Pourquoi devriez-vous éviter le plagiat?

Au fond, le plagiat est un problème éthique. Un rédacteur web qui publie des articles plagiés dans l’espoir d’en bénéficier risque de perdre le respect des lecteurs. Cela pourrait lui coûter des références professionnelles précieuses.
Le plagiat peut être un sujet déroutant et accablant. Il existe des moyens faciles d’éviter le plagiat. Suivez quelques étapes simples lors de la rédaction de votre texte pour vous assurer que votre article sera exempt de doublon.

Prenez votre temps

Le plagiat se produit souvent avec une échéance imminente et lorsque vous devez sortir rapidement le prochain texte. Par conséquent, la première étape consiste à prévoir suffisamment de temps pour rédiger.

Réécrivez les textes dans vos propres mots

Lorsque vous tombez sur des informations parfaites pour votre prochain article de blog, lisez-le et mettez-le dans vos propres mots. Assurez-vous de ne pas copier mot pour mot plus de deux mots d’affilée à partir du texte que vous avez trouvé. Si vous utilisez plus de deux mots ensemble, vous devrez utiliser des guillemets.

Laissez une trace de source

Si vous utilisez des informations de quelqu’un d’autre, citez-les. La citation est l’un des moyens efficaces d’éviter le plagiat. Cela implique généralement l’ajout du nom de l’auteur et de la date de publication ou d’informations similaires. Ne pas citer correctement peut constituer un plagiat. Pour ne pas tomber dans ce piège, notez tout ce que vous empruntez d’autres sources. Mieux encore, créez un lien vers eux tout en écrivant ou incluez le lien dans votre brouillon. De cette façon, vous restez au courant de vos propres écritures et des travaux des autres.

Diversifiez vos sources d’informations

Le danger de plagiat se profile lorsque vous vous limitez dans vos recherches. Si vous basez toutes vos idées sur un autre élément de contenu, vous courez facilement le risque d’adhérer à sa structure, à sa formulation et à d’autres caractéristiques identifiables. Alors, lisez bien et apprenez autant que vous le pouvez.

Vérifiez tout plagiat possible

Enfin, la meilleure façon de vous assurer que vous n’avez pas plagié dans votre article est de vérifier. Cela ne signifie pas seulement de modifier votre contenu jusqu’à ce qu’il soit complètement unique, mais également de le faire passer par un vérificateur de contenu.

C’est toujours une bonne idée d’utiliser un outil pour vérifier que vous avez correctement utilisé des sources externes pour la rédaction de votre article. Reverso et Turnitin sont des outils que vous pouvez utiliser pour vous aider. Plusieurs autres outils d’identification de plagiat potentiel sont disponibles sur le web. Vous pouvez en choisir un pour comparer votre travail avec les textes disponibles en ligne.